ROMAN ETRANGER

quand-les-colombes-disparurent-sofi-oksanen

 

 

 

 

 

 

   * * "Quand les colombes disparurent"

L’auteur : 

Sofi Oksanen est finlandaise, de père finlandais et de mère estonienne. Elle est née en 1977, et a étudié la littérature et la dramaturgie avant de se consacrer à l’écriture. Elle est connue en France pour son premier roman » Les vaches de Staline » puis surtout pour « Purges » qui a reçu en 2010 le prix du roman FNAC et celui du Femina étranger

  

Le livre :

Comme son précédent livre « Purges «, ce roman se situe également en Estonie  pendant la période allant du nazisme  à l’après guerre froide.

Il décrit les relations compliquées de ce petit pays avec l’Allemagne nazie mais aussi avec l’Union Soviétique.

Mais comme dans un  roman,  les personnages  inscrits dans cette histoire si compliquée s’opposent : Roland, le Juste, essaie de défendre son pays et ne se laisse pas aveugler par les idéologies nazies ou soviétiques. Face à lui, Edgar Parts, cousin de Roland, apparaît comme  faible et  lâche et en cela, d’autant plus dangereux…

Puis des personnages de femmes fortes » les colombes», mais aussi des portraits de femmes plus passives, viennent enrichir la trame de ce roman.

  

Notre avis :

J’ai eu tout d’abord un peu de difficulté à  entrer dans ce livre et à cerner les personnages nombreux et complexes ainsi qu’à comprendre la situation politique de l’époque en Estonie

Puis j’ai été happée par le  récit et l’écriture sans concession de Sofi Oksanen qui maitrise parfaitement la psychologie  des ses héros.

Par le biais d’allers retours dans le passé, Sofi Oksanen nous explique le temps présent  et nous donne à comprendre les agissements de ses personnages.

En résumé, un livre complexe, d’une écriture remarquable.

(avis rédigé par Josiane)