ROMAN FRANCAIS

oh  ** "OH..."

 

 L'auteur :

Philippe Djian est un romancier et nouvelliste français né le 3 juin 1949 à Paris. Pendant une enfance paisible dans une famille de la petite bourgeoisie du 10e arrondissement parisien, et alors qu'il s'ennuie à l'école, un camarade de classe le pousse à l'écriture, d'abord sous forme de carnets. Il est diplômé de l'École supérieure de journalisme de Paris. Il part ensuite pour l'Amérique du Sud réaliser un reportage qu'il réussira plus tard à vendre à l'hebdomadaire L’Humanité Dimanche. Il sera docker, magasinier chez Gallimard, vendeur. L'adaptation au cinéma de 37°2 le matin lui apportera la popularité. Il déménage souvent - de Boston à Florence - et il est aujourd'hui installé à Biarritz, d'où il rédige un roman tous les 18 mois en moyenne.

 

Le livre :

Michèle  se réveille un matin de décembre : elle a des éraflures sur le visage, des bleus autour des poignets et se souvient avoir été violée dans la nuit. Elle découvre assez rapidement qui est son violeur et se met alors en place entre elle et lui un jeu pervers  de répétition de l’acte initial jusqu’à la chute finale …inattendue

 

Notre avis :

Ce livre ne se résume pas à ce viol ; c’est surtout une introspection des relations souvent chaotiques que Michèle entretient avec ses proches ; on découvre entres autres l’histoire  de sa famille et particulièrement l’acte innommable de son père, mais aussi ses relations tendues avec son fils  et sa compagne.C’est  toute la complexité  et l’ambivalence de l’être humain  que nous  décrypte Djian dans ce livre.

( avis rédigé par Josiane)