moi_surunen_paasilinna ROMAN ETRANGER

Moi, Surunen libérateur

des peuples opprimés

    **

 

336 pages

 

 

 

 

Arto

Arto Paasilinna est né en Laponie finlandaise en 1942. Successivement bûcheron, ouvrier agricole, journaliste et poète, il est l'auteur d'une trentaine de romans dont "Le Lièvre de Vatanen", "Le Meunier hurlant" romans cultes dans les pays nordiques , "La Douce Empoisonneuse" et "Petits suicides entre amis", tous traduits en plusieurs langues et publiés en France chez Denoël.

 

Le livre :

Le très distingué professeur Surunen, membre finlandais d’Amnesty International, las de se contenter de signer des pétitions, décide de prendre les choses en main. Il s'en va personnellement délivrer les prisonniers politiques qu'il parraine en Macahraguay, petit pays d'Amérique centrale dirigé par un dictateur fasciste sanguinaire. Après le succès de l'évasion de cinq d'entre eux, et non sans avoir goûté a la torture des geôles locales, Surunen accompagne l'un de ses protégés jusqu'au paradis communiste, un pays d'Europe de l'Est baptisé la Vachardoslavie. Là, il découvre le triste sort d'une poignée de dissidents enfermés dans un asile psychiatrique, et s'emploie à les libérer à leur tour. Revissant à sa façon Tintin au pays des Soviets, Paasilinna renvoie dos à dos les dictatures de tous bords avec une ironie mordante et un sens du burlesque accompli.

 

Notre avis :

Ce nouveau roman de l'écrivain finlandais n'est sans doute pas le meilleur mais c'est un roman divertissant qui se lit très facilement. Pour bien le comprendre, notamment la deuxième partie, il faut se remettre dans le contexte de l'époque, puisque ce roman a été écrit en 1986. Mais ce livre reste du pur Paasilinna.

 

Note rédigée par Gilbert, Juillet 2015

 

 

 

_________________________________________