et si ESSAI

Et si 

on aimait

la France

**

142 pages

 

 

visu_200x200_maris

Bernard Maris, né en 1946 à Toulouse et assassiné le 7 janvier 2015 à Paris lors de l'attentat au siège du journal Charlie Hebdo, est un économiste, écrivain et journaliste français. Il est également connu sous le pseudonyme Oncle Bernard, sous lequel il publiait ses textes dans Charlie Hebdo.

 

 

 

Le livre :

Dans ce court recueil, l’économiste chroniqueur de “Charlie Hebdo”, dresse le portrait de la France qu’il aime et dont il déplore qu’on la contemple de manière si pessimiste. Un regard sur la France, ouvert et connaisseur, empreint de connaissances historiques, géographiques et culturelles.

 

 

Notre avis :


L’éditeur précise que "ce manuscrit est publié dans son état originel, inachevé mais nécessaire" et il est vrai que les réflexions de l’auteur sont un peu fourre-tout, mais certaines sont de vraies pépites. Après cette lecture, il ne fait aucun doute que Bernard Maris aimait la France et nous aimons "oncle Bernard" . 

 

 

Prolongez votre lecture :

Pour notre plaisir quelques extraits

"La Grèce nous lègue la philosophie, les sciences, la médecine, la démocrate, Homère et Eschyle en prime. C’est un petit pays méprisé par d’autres au nom de l’argent. Et pourtant nous avons tant de dettes vis-à-vis de la Grèce endettée."

 

"J’ai connu des gens pleins de gaieté qui parlaient de la France avec tristesse, et d’autres pleins de tristesse qui en parlaient encore joyeusement."

 

Nous sommes dans une école de banlieue ."Les enfants savez-vous ce qu’est un champ lexical", demande la maîtresse. Une main se lève. "Maîtresse c’est un champ de fleurs", et le petit crépu ajoute "et toi maîtresse tu es très belle."

 

Note rédigée par Yves – Juin 2015.

 

 

 

__________________________________________