victor ROMAN FRANCAIS

Victor HUGO

vient de mourir

   **

256 pages

 

 

 

 

JudithPerrignon-05961 Judith Perrignon, née en 1967, est une journaliste, écrivaine et essayiste française. Entrée en 1991 au journal "libération" comme journaliste politique,elle le quitte en avril 2007. Depuis, elle collabore en pigiste au magazine "Marianne" et s'adonne au travail de l'écriture.

 

 

 

 

 

 

Le livre :

 

“Victor Hugo vient de mourir“ ce sont les derniers mots du rapport de police écrit à 13h30, ce 22 mai 1885. Le peuple est en deuil, les misérables en larmes et les autorités dans l'angoisse : comment organiser les funérailles du grand écrivain sans débordement ?

L'auteur raconte l'agonie de Hugo, elle nous rappelle l'émotion immense de la population. On pense tout connaître de ce moment unique de notre histoire, plus d'un million de personnes massées sur le parcours du corbillard.

On sait moins que sa mort et l'organisation des obsèques ont fait l'objet de débats violents, de polémiques fracassantes, on s'est disputé le cadavre du grand homme. Première de ces batailles acharnées, entre la République et l'Église. Ensuite le gouvernement a peur que le peuple prenne prétexte de cela pour faire la révolution. Il va donc choisir un lundi, les écoles, les théâtres et les magasins seront fermés mais on refuse d'en faire un jour férié pour tout le monde.

Nous suivons enfin les funérailles nationales, depuis l’Arc de triomphe voilé de noir jusqu’au Panthéon. repris à l’Église par la République.

 

Notre avis :


La mort de Victor Hugo puis les funérailles d’État qui s’annoncent déclenchent une véritable bataille. Paris est pris de fièvre.

« La peine peut tourner à l’émeute. Surveiller la couleur du drapeau, qu’il ne vire pas au rouge … » 

Comme une journaliste, Judith Perrignon rend compte de ces folles journées qui se sont écoulées de la mort du grand homme le 22 mai, à son transfert au Panthéon, le 1er juin, dans le "corbillard des pauvres". Avec une écriture ciselée, juste et vibrante, elle orchestre avec maestria un ballet de personnages . Un roman historique bien documenté, l’auteur a puisé aux meilleures sources, et notamment dans les archives de la préfecture de police de Paris, pour décrire cette semaine d'émotion populaire et de tracas policiers.

 

Prolongez votre lecture :

Les obsèques de Victor Hugo en photos

14380966 

Cliquez sur la photo

 

 

 

 

 

Note rédigée par Yves, novembre 2015

 

 

_________________________________