Mille-femmes-blanches ROMAN ETRANGER

Mille femmes

blanches

   ***

400 pages

 

 

 

 

téléchargementJim Fergus, né en 1950 à Chicago, est un auteur américain.Né de mère française et de père américain, Jim Fergus se passionne dès l'enfance pour la culture Cheyenne alors qu'il visite l'ouest du pays en voiture avec son père pendant l'été. Ses parents décèdent alors qu'il a 16 ans et il part vivre dans le Colorado où il poursuit ses études. Il vivra ensuite en Floride où il est professeur de tennis avant de revenir dans le Colorado en 1980. Il s'installe dans la petite ville de Rand, qui compte treize habitants, pour se consacrer exclusivement à l'écriture. Il publie en tant que journaliste de nombreux articles, essais ou interviews dans la presse magazine et collabore à des journaux. Son premier livre," A Hunter's Road", mémoire de voyage et de sport, paraît en 1992.

 

le livre :

 

1875. Little Wolf, un chef Cheyenne, est à Washington pour faire une incroyable proposition au président Grant. Il lui demande, en échange de chevaux, de lui faire présent de mille femmes blanches, afin de les marier à ses guerriers, dans le but de favoriser l’intégration. Grant accepte le marché et envoie les premières femmes dans les contrées reculées du Nebraska, la plupart recrutées dans les pénitenciers et les asiles du pays. A travers les carnets intimes de l'une d'elles, May Dodd,nous suivons l'aventure de ces femmes dans leur nouvelle vie. 

 

Notre avis :

 

 

" Franchement, vu la façon dont j'ai été traitée par les gens dits civilisés, il me tarde finalement, d'aller vivre  chez les sauvages. "

Un récit incroyable où le lecteur suit le premier train de femmes blanches en partance pour les plaines du Nord et leur vie maritale dans la nation Cheyenne. Il y a Mary Dodd, la narratrice, internée par ses parents, coupable d'avoir aimer hors des liens du mariage, un homme de rang inférieur, elle épousera le chef indien Little Wolf. Martha, son amie, assistante du médecin-chef et qui deviendra une vraie indienne. Phémie ,ancienne esclave noire, qui partira combattre avec les guerriers ,torse nue sur son cheval. Les jumelles Kelly irlandaises rousses, condamnées pour prostitution et vol qualifié qui vont combattre les blancs avec une âpreté démoniaque ,Helen peintre naturaliste, qui va reproduire des oiseaux sur le poitrail des indiens pour leur porter chance, Gretchen, grande fille exubérante abandonnée par son promis et qui rêve d'aimer un mari et de choyer ses enfants fussent-ils indiens. 

Avec elles nous pénétrons dans les activités quotidiennes d'une vie de camp cheyenne. Nous partagerons leurs coutumes,leurs cultures et leurs croyances. La cérémonie du mariage où les hallucinations se mêlent à la réalité, les festivités pour marquer le début de la saison de chasse, jeux et danses, mais aussi le savoir pour dépouiller, dépecer, tanner les peaux, sécher la viande. Nous rentrons dans la loge d'accouchement où tous les petits cheyennes voient le jour. Ici, comme dans une colonie de fourmis, tous participent au bon fonctionnement de la société dans son ensemble. Les besoins de la tribu sont toujours placés avant ceux de l'individu

Nous suivrons leurs errances à la suite du gibier, suivant les saisons, où l'on monte et démonte sans arrêt les tipis. Nous assisterons aux combats parfois cruels où les trophées sont des scalps où des mains de bébés, jusqu'au massacre final par les soldats de la presque totalité de la tribu.

Une écriture réaliste, vivante pour un grand roman où la cruauté côtoie en permanence la sensibilité.

 

 

Prolongez votre lecture :

 

 

978274914329316 ans après, Jim Fergus publie " La vengeance des mères" la suite de "Mille femmes blanches" . Dans cette hymne à la liberté, nous suivons à travers les journaux intimes de deux femmes blanches, la lutte pour la survie du peuple indien. Et les "sauvages" ne sont pas ceux qu'on croit .

 

disponible à la bibliothèque

 

 

 

 

 

Note rédigée par Yves, février 2017

 

 

___________________________