517Cst2QGmL THRILLER

Le tricycle

  rouge

  **

496 pages

 

 

 

 

 

AVT_Vincent-Hauuy_5033Né à Nancy en 1975, titulaire d'un master à l'Université de Metz en 2000, Vincent Hauuy est concepteur de jeux vidéo. "Le tricycle rouge", son premier roman, a obtenu le Prix Michel Bussi du meilleur thriller français 2017. Il vit avec sa famille au Québec.

 

 

 

 

Quatrième de couverture ( Hugo et compagnie ) :

 

Noah Wallace est un homme usé, l’ombre du brillant profileur qu’il était jusqu’à ce qu’un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière. Mais une carte postale trouvée sur le lieu d’un crime atroce au Canada l’implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt. Dans le même temps, à New York, la journaliste-blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années soixante-dix. Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret ?

 

Notre avis :

 

Ils voient tous le tricycle rouge, la flaque de sang qui s’écoule et le petit garçon étendu sur l’asphalte. Ils savent que leur vie vient de basculer et qu’elle ne sera plus jamais la même.

Cela fait 5 ans que Noah, ancien profileur, n’a pas mis les pieds sur une scène de crime. Un homme mutilé, sa fille à ses côtés avec la tête qui n’est plus qu’un morceau de charbon. Près des deux corps une carte postale avec le nom de Noah et de Steve son ancien équipier de la police d’état du Vermont. D’autres cadavres vont suivre… Un mode opératoire similaire au  "démon du Vermont", mais ce monstre est mort il y a 5 ans dans un accident où Maggie la femme de Noah a laissé la vie. Ce tueur psychopathe a une raison de se venger, mais laquelle ?

Sophie une blogeuse reçoit un mail anonyme concernant Trout un ancien journaliste devenu détective spécialisé dans la recherche de personnes disparues . Personne n’a eu de ses nouvelles depuis les années 70 où il avait été embauché par Giovanni Napolitano, un authentique gangster, pour retrouver sa fille. Et les morts vont s’accumuler dans le sillage de la jeune femme.

 

Le lecteur va devoir bien s’accrocher  pour lire ce thriller, d’abord parce que l’auteur ne fait pas dans la dentelle dans l’horreur des crimes commis, membres coupés, esmaculation, tortures et ensuite il va devoir connecter tant de fils pour comprendre l’intrigue et assembler les différents morceaux du puzzle. Au fil des pages on va croiser une belle rousse aux formes avantageuses, un juge mort, en 1992 , avec toute sa famille dans un accident et qui est photographié trente cinq ans plus tard en train de faire un barbecue, une femme démente qui a fracassé le crâne de sa meilleure amie et qui dessine toujours le même dessin… un tricycle rouge.

Personnellement je préfère les thrillers qui sont ancrés dans la vraie vie, autant dire que cette histoire de programme de la CIA visant à transformer des enfants surdoués en machines à tuer m’a un peu dérouté.

 

Note n° 762 rédigée par Yves, août 2017

 

 

 

 

______________________________________