le silence ROMAN FRANCAIS

Le silence

de mon père

     ***

253 pages

 

 

510_doan-medaille

Doan Bui , 40 ans, est une journaliste française, d'origine vietnamienne, elle a grandi au Mans.Elle reçoit le prix Albert-Londres 20131 pour son reportage " Les Fantômes du fleuve " sur les immigrés qui essayent de pénétrer en Europe en Grèce par la Turquie, publié par le Nouvel Observateur.

 

 

Le livre :

 

Alors que son père, devenu aphasique suite à un AVC, ne peut plus parler,enfermé dans le silence, sa fille part à la recherche de l’homme qu’il fut. C’est une enquête intime menée , un voyage dans les secrets de famille, les exils et la mémoire, de la banlieue du Mans aux ruelles de Hanoi. Un récit, un roman-quête en forme de puzzles drôle et nostalgique à la fois.

 

Notre avis :

"Aujourd'hui j'ai honte d'avoir eu honte.Tous les adolescents rejettent leurs parents.mais pour les enfants d'immigrés le rejet est plus sournois: avoir honte de ses parents, c'est avoir honte de ses racines, avoir honte de ce que vous êtes tout simplement."

Un récit tendre et pudique porté par une belle écriture. L'histoire d'immigrés vietnamiens qui en abandonnant leur pays ont tout perdu, sont dégringolés au bas de l'échelle. Une lutte de tous les jours pour montrer que l'on réussit mieux que les autres, qu'on a conjuré le malheur. Les espoirs de voir leurs enfants monter tout en haut pour réparer l'outrage. La quête d'une fille pour connaître enfin son père et à travers lui ses origines, qu'elle a volontairement mises de côté tant elle voulait être tellement française. Un voyage intime émouvant et bouleversant, une plongée dans la culture et les traditions vietnamiennes totalement inconnues.

 

 

Note rédigée par Yves, août 2016

 

 

 

 

___________________________________________