une mainPOLICIER

Une main

encombrante

**

180 pages

 

 

 

l'auteur :

 

Henning Mankell est un auteur suédois né le 3 février 1948 à Härjedalen, au centre de la Suède. Très vite abandonné par sa mère, il est élevé par son père, juge d'instance. Il est le gendre d'Ingmar Bergman dont il a épousé en secondes noces la fille Eva.IL est connu internationalement  grâce à la série policière des enquêtes de Kurt Wallander.Toutes ces aventures se déroulent dans la petite ville d'Ystad, en Scanie, dans le sud de la Suède.

 

Le livre :

 

C'est l'automne en Scanie avec son lot de pluie et de vent. Wallander est en fin de carrière et se sent au bout du rouleau. Il aspire à une retraite paisible, rêve d'acheter une maison à la campagne et d'avoir un chien. Un collègue lui fait visiter celle d'un vieux parent. Wallander s'enthousiasme pour l'ancienne ferme et les lieux alentours, et pense avoir trouvé son bonheur. Pourtant, lors d'une dernière déambulation dans le jardin à l'abandon, il trébuche sur ce qu'il croit être les débris d'un râteau. Ce sont en fait les os d'une main affleurant le sol. Les recherches aboutissent à une découverte encore plus macabre. Au lieu d'une maison, Wallander récolte une enquête. Jusqu'où devra-t-il remonter le temps, et à quel prix, pour identifier cette main?

 

Notre avis :

 

Cette enquête policière est la dernière de l'inspecteur Wallander.
Ce roman est court, environ 150 pages, ce n'est sans doute pas le meilleur de Mankell malgré l'intrigue intéressante, on sent le policier fatigué qui est pressé de terminer sa dernière enquète, un polar sans trop d'originalité, mais que l'on lit tout de même sans déplaisir.

Note rédigée par Gilbert - Décembre 2014