mirageROMAN ETRANGER

Mirage

     *

 

550 pages 

 

 

 

 

 

kennedyDouglas Kennedy, né en 1955 à New York, est un écrivain américain. Régisseur dans des théâtres de Broadway, en 1977, il décide de partir à Dublin pour rendre visite à des amis. Il restera en Europe. En 1988, il emménage à Londres, au moment où son premier livre, un récit de voyage, est publié. Parfaitement francophone, Douglas Kennedy vit entre Londres, Paris, Berlin et Wiscasset dans l’état du Maine, où il a acheté une maison.

 

Le livre :


Robyn le sait, son mari Paul est loin d'être parfait. Artiste fantasque, insouciant, dépensier, ce jouisseur invétéré a du mal avec les limites du quotidien. Le couple s'aime encore mais la crise couve. Sans compter la question des enfants. Robyn en veut un, Paul est d'accord. Mais le temps presse, et rien ne se passe.
Pourquoi pas un voyage au Maroc ? Changer d'air, prendre le temps de vivre, se redécouvrir, et faire enfin ce bébé qui leur manque tant. Sur place, la magie opère : Paul se remet à peindre et Robyn à espérer. C'est alors qu'une nouvelle tombe, un secret révélé, si lourd, si explosif qu'il dévaste tout. Et Paul disparaît. Folle de douleur, terrifiée à l'idée de perdre celui qu'elle ne peut s'empêcher d'aimer, Robyn va se lancer à sa recherche. Une quête qui la conduira au bout d'elle-même...


Notre avis :


Ce voyage, plein de rebondissements, au cœur du Maroc, ne m’a pas passionné. Les situations sont invraisemblables, on dirait un scénario de série B. L’écriture est sans saveur, remplie de clichés. Seules les descriptions du Maroc nous rappellent le talent de l’auteur. Ce livre c’est certain est un mirage.

 

 


Note rédigée par Yves Mai 2015.

 

 

__________________________________________