TEMOIGNAGE

lettres de  ** Lettres de Kharkov 

 

 

L'auteur : 

Andrea Graziosi est un historien italien, professeur d'histoire et chercheur. Spécialiste de l'Union soviétique et de l'Ukraine, il est l'auteur de nombreux travaux notamment consacrés à la collectivisation, l'Holodomor ukrainien et la Grande Terreur de 1937-1938.

 

 

Le livre : 

 

Au début des années 1930, le gouvernement fasciste italien met en poste plusieurs diplomates en URSS. Attentifs aux manifestations de la politique stalinienne autant qu’à la vie quotidienne de la population désespérée, ils font état, dans des rapports réguliers, des événements terribles de la collectivisation forcée et de la famine, appelée Holodomor, qui coûtèrent la vie à des millions de personnes. Ces documents exceptionnels, écrits sur le ton d’une chronique depuis Moscou, Kharkov ou Batoum, évoquent entre les lignes les sacrifices de la population, mais aussi les événements marquants de la grande Histoire. Longtemps oubliés au ministère italien des Affaires étrangères, ces témoignages ont été mis en lumière par le travail d’Andrea Graziosi, ils nous permettent aujourd’hui de mieux comprendre cette période cruciale de l’histoire soviétique.

 

Un document exceptionnel sur l’une des pages les plus tragiques de l’histoire du XXe siècle.

 

 

 

Notre avis :

 

Il est important de lire la longue introduction (40pages) pour bien comprendre cette tragédie et se poser les vraies questions. Les rapports des diplomates italiens nous permettent de suivre de semaine en semaine l'évolution de cette terrible famine provoquée par l'état Stalinien. C'est à un véritable génocide que l'on assiste où les populations affamées vont jusqu'au cannibalisme. Bien sûr il y a des répétitions dans ces documents mais le lecteur reste sans voix face à cette horreur.

 

(Avis rédigé par Yves)