ROMAN FRANCAIS

les nuits de vladivostock  * "Les nuits de Vladivostok"

 

L'auteur :

 

Christian Garcin vit non loin de Marseille, où il est né en 1959. Il a exercé divers emplois (de guide-interprète et accompagnateur de voyages à professeur de lettres modernes), et a beaucoup voyagé. En 1992 il envoie son premier texte chez Gallimard, qui le publie aussitôt.

 

 

Le livre :

 

Quel est le point commun entre une prostituée coréenne, un figurant professionnel rompu aux films de kung-fu hongkongais, deux soldats tués dans la guerre russo-chinoise de 1969, une étrange Sibérienne aux yeux clairs, un chef de gang latino et un Russe qui a traversé la Russie à pied – pour ne citer que quelques-uns des nombreux personnages de ce roman ? Quel sens donner à la petite histoire quand elle se mêle subtilement mais inéluctablement à la grande ? De Vladivostok à l’île chamanique d’Olkhon-sur-Baïkal, en passant par les souterrains de New York, ce qui n’était qu’une chasse à l’homme va susciter l’apparition d’imbrications inattendues. Et entre les conséquences des multiples conflits territoriaux russo-chinois et le tremblement de terre du Sichuan en 2008, c’est aussi une radiographie de la Chine et de la Russie contemporaines qui se livre à nous.

 

 

Notre avis :

 

Ce livre ne nous a pas passionnés. Est-ce le trop grand nombre de personnages, est-ce l’écriture ennuyeuse de l’auteur ou est- ce tout simplement l’histoire qui ne nous accroche pas ?

(avis rédigé par Yves)