les cosmonautes  ROMAN FRANCAIS

Les cosmonautes

ne font que passer

       **

176 pages

 

 

elitza_gueorguieva

Née à Sofia (Bulgarie) en 1982, Elitza Gueorguieva vit depuis quinze ans à Paris. Après l'obtention d'un master de création cinématographique et d'un master de création littéraire ,elle se consacre à des projets artistiques multiple. "Les cosmonautes ne
font que passer" est son premier roman.

 

 

Le livre :

 

1989, nous sommes en  Bulgarie, une fillette de sept ans entre à l'école primaire Youri Gagarine. Elle se prend aussitôt de passion pour l'histoire de la conquête spatiale et décide de devenir cosmonaute. Nous suivons  cette fillette pendant sept ans et à travers elle les changements de la Bulgarie, de la dictature de la fin des années 1980 au post-communisme. Son adolescence coïncide avec l'irruption de nouveaux modèles mais aussi avec des déceptions.

 

Notre avis :

 

Un roman en deux parties très inégales. Dans la première nous suivons l'histoire du communisme et de sa chute à travers les yeux d'une petite Bulgare qui rêve de devenir cosmonaute comme Iouri Gagarine son héros, un récit plein de fraicheur et de malice, les chapitres sont cours, l'écriture est légère. La narratrice est devenue adolescente kurt Cobain a remplacé Gagarine comme héros de la jeunesse, la directrice professeur de Russe et de patriotisme ne s'appelle plus camarade mais madame, c'est la transition démocratique, tout est cher et tout le monde est pauvre, la mafia s'installe dans les rues de Sofia. Dans cette seconde partie le style se décompose comme la société bulgare, le propos devient brumeux et le récit perd de son intérêt.

 

Prolongez votre lecture :

12 avril 1961 Gagarine réalise le premier vol spatial habité.

 

Note rédigée par Yves, janvier 2017

 

 

 

_______________________________