le-grand-marin ROMAN FRANCAIS

Le grand

marin

   ***

376 pages

 

 

Catherine-Poulain-600x395Née à Manosque en 1960, Catherine Poulain commence à voyager très jeune. Elle a été, au gré de ses voyages, employée dans une conserverie de poissons en Islande et sur les chantiers navals aux U.S.A., travailleuse agricole au Canada, barmaid à Hong-Kong, et a pêché pendant dix ans en Alaska. Elle vit aujourd’hui entre les Alpes de Haute-Provence et le Médoc, où elle est respectivement bergère et ouvrière viticole. Le Grand Marin est son premier roman.

 

Le livre :

 

Lili a tout lâché, sa famille, ses amis, la France, elle rêve de partir, de prendre le large. Après un long voyage, elle arrive à Kodiak (Alaska). Elle embarque à bord d’un de ces bateaux qui s’en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan. C’est la découverte d’une existence âpre et rude, dormir à même le sol, supporter l’humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures. Et puis, il y a les hommes. À terre, elle partage leur vie, en camarade, traîne dans les bars, en attendant de rembarquer.

C’est alors qu’elle rencontre le Grand Marin…

 

Notre avis :

 

 

Un roman d’apprentissage et d’aventures, un univers hostile, un monde et un travail  d’hommes,  ceux qui aiment la mer et la liberté. L’écriture rapide, précise et très évocatrice de l’auteur nous embarque en plein milieu de l’océan bouillonnant comme un volcan, le lecteur lutte contre les éléments pour pêcher le flétan ou le crabe et partage les douleurs et les beuveries. Sur le bateau le marin manque de tout, de chaleur, de sommeil, d’amour, il est fatigué jusqu’à haïr ce métier et malgré tout il en redemande parce que le monde lui semble fade et qu’une fois sur terre, il rêve encore de pêche et qu’il s’ennuie à devenir fou avec l’alcool comme seule compagne. Superbe et envoûtant !

 

 

 

 

Note rédigée par Yves,juin 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

______________________________________