ROMAN FRANCAIS

le choiux d'auguste  * * "Le choix d'Auguste"

 

L'auteur :

 

Né en 1915 près de Thiers, Jean Anglade fêtera en mars prochain autant d'années que d'ouvrages publiés. La guerre l'a privé de son père mort un an après sa naissance sur le champ de bataille ainsi que de deux de ses oncles. D'origine très modeste (son père était maçon et sa mère servante), il est devenu instituteur puis agrégé d'italien et enseignant. Il est considéré comme le patriarche des lettres auvergnates.

 

 

Le livre :

 

Deux ans jour pour jour après l'armistice, un soldat nommé Auguste Thin choisit au hasard, parmi huit soldats non identifiés exhumés dans chacun des huit secteurs du front français, le soldat inconnu destiné à être inhumé sous l'Arc de Triomphe. Nul n'a jamais connu son identité  Jean Anglade imagine dans ce roman qu'il s'agissait d'un certain Jean-Marie Coustille, instituteur idéaliste et pacifiste né à Orcet dans le Puy-de-Dôme, apiculteur à ses heures, artilleur par obligation, qui finit ' écrabouillé ' à Péronne à l'âge de 36 ans restant, pour ce qui est des femmes, sur sa faim et sur ses envies. Un hommage à la fois tendre, drôle, nostalgique, à ces « hussards noirs de la République » qui nous ont tant apporté.

 

 

Notre avis :

 

Ce livre est un curieux mélange d’articles de presse parus pendant la guerre, de lettres écrites par un soldat à sa mère, de notes historiques sur des personnages, des lieux ou des évènements. Cette confusion entre livre historique et roman du terroir déçoit parfois, mais la lecture reste agréable.

(avis rédigé par Yves)