ROMAN FRANCAIS

  la-petite-communiste-qui-ne-souriait-jamais *** La petite communiste qui ne souriait jamais

 

 

 

L’auteur :

Lola Lafon  est née en 1975. Elle est à la fois chanteuse et compositrice mais aussi auteur de romans dont "Une fièvre impossible à négocier" Prix du Flore en 2003.  

 

Le livre:

Jeux Olympiques de  Montréal, aout 1976 : Nadia Comaneci  jeune gymnaste roumaine de 14 ans devient la star de ces JO en faisant « bugger » les ordinateurs car elle obtient la note parfaite de 10 !

 

C’est son histoire que Lola Lafon entreprend de nous raconter dans un dialogue imaginaire entre elle et la jeune gymnaste. 

 

 Notre avis :

Par le procédé littéraire qu’elle emploie, à mi chemin entre la biographie parfaitement documentée  et la fiction,  Lola Lafon restitue à merveille ce qu’elle imagine de la vie de Nadia Comaneci. 

 

Elle suggère avec énormément de talent et de réalisme la vie dans la Roumanie de la fin de l’ère Ceausescu jusqu’à  la chute de l’idole Nadia Comaneci  devenue petite amie du fils du dictateur et sa fuite  à l’Ouest. 

 

Un excellent livre qui dépasse son sujet initial en questionnant sur les méthodes d’entrainement et la vie dans le bloc de l’est ainsi que sur les vertus du libéralisme à l’américaine.

Note rédigée par Josiane Avril 2014