la part des ROMAN FRANCAIS

La part

des flammes

 

     ** 

490 pages

 

 

 

nohant

Née à Paris en 1973, Gaëlle Nohant vit aujourd’hui à Lyon. "La Part des flammes " est son deuxième roman. Elle est également l’auteur d’un document sur le Rugby et d’un recueil de nouvelles.

 


Le livre :


Mai 1897, en plein Paris bourdonnant, se tient le Bazar de la Charité, immense vente de bienfaisance à laquelle il est de bon ton de participer pour toute la noblesse, essentiellement féminine de Paris. Un incendie terrible, probablement provoqué par les débuts du cinématographe ravage ce bel endroit et sera fatal à la plupart de ces grandes dames Parisiennes, dont la duchesse d'Alençon, jeune sœur de l'impératrice Sissi.
Ses deux amies, Constance d'Estingel et Madame de Raezal, lui survivront mais ne reverront plus jamais la vie et l'existence sous le même jour...

Notre avis:


A partir d’un fait divers réel, l’auteur restitue avec talent le Paris de cette fin du 19e siècle. L’écriture et le style rappellent Balzac ou Zola. Une description dantesque de l’incendie et de ses séquelles physiques et psychiques chez les survivants. Dans ce livre romanesque plein de rebondissements, sont évoqués avec précision la puissance morale de la religion, la vie mondaine de l’aristocratie où la femme n’est qu’un faire-valoir, le dénuement des petites gens et le dévouement total des domestiques .

 

Prolongez votre lecture :

4 mai 1897,la soeur de l'impératrice Sissi flambe dans l'incendie du Bazar de la charité

 

1897 16 mai Le Petit Journal Le Sinistre, incendie du Bazar de la Charite 

 

 

 

 

 

Cliquez sur l'image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note rédigée par Yves- Août 2015.

 

 

__________________________________