la-femme-qui-dit-non ROMAN FRANCAIS

   la femme

  qui dit non

   **

352 pages

 

 

 

 

L’auteur :


Gilles Martin-Chauffier, né en 1954 à Neuilly-sur-Seine, est un écrivain français, primé à plusieurs reprises et notamment lauréat du Prix Interallié en 1998 pour "les corrompus". Gilles Martin-Chauffier est d'origine bretonne, issu d'une famille Vannetaise. Journaliste à Paris-Match, il se révèle également romancier et essayiste.

Le livre :


"La femme qui dit non" s’appelle Marge, aujourd'hui octogénaire, elle est la narratrice du roman qui débute en 1938.
Cette année là, en septembre, cette jeune anglaise de 18 ans débarque un peu par hasard avec son père sur l’Ile-aux-Moines, suite à une avarie de mât sur leur voilier. Elle y restera, y ayant trouvé un mari, Blaise, jeune homme de vieille famille bretonne. Le jour du mariage, le 10 mai 1940, la guerre est déclarée et notre Blaise rejoint de Gaulle à Londres peu de temps après. Marge, se croyant enceinte, reste sur l’île. Mathias, meilleur ami de Blaise devient rapidement son amant et le véritable père de son fils. Les seize chapitres du livre reprennent seize années différentes jusqu’en 1966 mais se concentrent surtout sur les années 40.

Notre avis:


Ce roman est avant tout une véritable déclaration d’amour au golf du Morbihan, à la beauté sauvage de ses îles, à la fierté des ses marins. A travers la vie de cette femme de caractère l’auteur nous donne une vision, bien loin des écrits habituels sur le rôle des français pendant la guerre. Les communistes et même un certain François Mitterand ne sont pas épargnés. Même si la fin ressemble à un vaudeville, l’ensemble est agréable à lire et les descriptions de l’île donne envie de prendre le large.

Prolongez votre lecture :

Site officiel de la mairie de l'île aux moines

med-l-ile-aux-moines-ile-fleurie-visoterra-28503 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur la photo

 

Note rédigée par Yves Novembre 2014.