ROMAN POLICIER

 

61 hjeures  * * "61 heures"

 

 

 

L'auteur :

Lee Child est un écrivain britannique né en 1954 à Coventry. Il a fait des études de droit à Sheffield puis il rejoint la chaîne de télévision Granada Télévision à Manchester. Il y reste dix-huit ans puis se lançe dans l'écriture. Il vit actuellement à New York. Il écrit des thrillers dont le héros récurrent, Jack Reacher, ancien officier de police militaire, pérégrine au travers des Etats-Unis. Comme tout dur à cuire du polar, Reacher est solitaire, froid, efficace et hanté par son passé.

 

Le livre :

Dakota du Sud. Plein hiver, température polaire et blizzard infernal. Un bus rempli de touristes du troisième âge tente de rallier au plus vite la bourgade de Bolton. Mais après avoir évité une collision, le chauffeur,  ne peut redresser son véhicule qui dérape et se retrouve encastré dans une congère. L’ex-policier de la Navy, Jack Reacher, qui se trouvait lui aussi dans le bus, propose son aide aux autorités locales et tout le monde est sauvé. Sauf que Bolton abrite l’une des plus grandes prisons des États-Unis et que la révolte y gronde. Un chef d’un gang de motards arrêté pour trafic de drogue attend son procès avec ses bikers menaçant d’enlever le seul témoin de ce trafic, la bibliothécaire Janet Salter. Encore une fois, Jack Reacher propose son aide… et se retrouve embarqué dans une histoire où gangsters, policiers corrompus, trafic de drogue international et tueur en liberté, suspense garanti.

 

Notre avis :

 61 heures, c'est le temps dont dispose le héros de ce livre pour empêcher des narcotrafiquants de mettre la main sur un butin incroyable. Le lecteur est tenu en haleine tout au long de ce compte à rebours. Même si l'on se doute de l'identité du traite tout cela donne un bon thriller.

(avis rédigé par Yves)