ariches_a_en_mourirPOLICIER

Riches à

en mourir

 

**

 

 

 

L'auteur :


Frédéric Andrei, est né le 23 octobre 1959 à Paris. Fils du réalisateur de télévision Yannick Andréi, il commence sa carrière de comédien en 1978, chez Yves Boisset et Michel Deville. Frédéric Andréi continue en temps que réalisateur pour la télévision "Faut pas rêver" et "Envoyé spécial". Il signe avec "Riches à en mourir"  son premier roman.

Le livre :


Proche de l’extrême-gauche révolutionnaire dans sa jeunesse, Nicholas Dennac, ancien journaliste d’investigation devenu charpentier, vit dans la baie de San Francisco, parmi une vieille communauté hippie. Alors qu’il travaille à la construction d’une cabane pour la jeune (et jolie) épouse d’un milliardaire, ce dernier succombe à une crise cardiaque. Il avait auparavant reçu des menaces de mort. S’ouvre ainsi la longue liste des victimes d’un complot d’envergure visant les 12 millions de milliardaires de la planète, sommés par une mystérieuse lettre bleue de céder une partie de leur fortune aux nécessiteux s’ils veulent rester en vie…
Quand le FBI commence à s’intéresser à lui, Nicholas n’a pas le choix : il doit se lancer dans l’enquête.

Notre avis :


L’auteur réussit à nous maintenir en haleine jusqu’à la fin du livre malgré une intrigue un peu compliquée et peu réaliste. Les rebondissements sont nombreux, l’écriture rapide, les personnages sont intéressants. L'auteur décrit avec brio les paysages de San Francisco, la baie de Sausalito, ses maisons flottantes, les terres du ranch de terra Mada, mais ce roman de 500 pages comprend malheureusement quelques longueurs.

Prolongez votre lecture :

 

toutdesausilito 

Cliquez sur le logo

 

 

 

 

Note rédigée par Marie-Odile Octobre 2014.