ROMAN FRANCAIS

reparer ***  Réparer les vivants

 

 

L'auteur :

Maylis de Kerangal est une femme de lettres française née le 16 juin 1967 à Toulon. Elle passe son enfance au Havre, fille et petite-fille de capitaine au long cours. Elle commence à travailler chez Gallimard jeunesse, et publie son premier roman, "Je marche sous un ciel de traîne", en 2000.

 

Le livre :

l'histoire s'articule autour de Simon Limbres , jeune homme de 19 ans, fou de surf, qui suite à un accident de la route, est déclaré en état de mort cérébrale, situation idéale pour envisager de récupérer ses organes vitaux ( cœur, poumons, foie et reins ) en parfait état. Autour gravitent évidemment les familles, les médecins, les chirurgiens, les infirmières tous embarqués dans le tourbillon de la transplantation, véritable course contre la montre, ballet à la chorégraphie millimétrée où chaque maillon est indispensable au bon déroulement. 24 heures : le temps du roman, de la fin d'une vie aux premiers battements du cœur transplanté. Une prouesse médicale et littéraire !

 

Notre avis :

Un roman document, une plongée incroyablement réaliste au sein de l'hôpital. Des passages très forts, empreints d'une grande humanité, notamment lorsque le médecin évoque le don d'organes avec les parents effondrés par la douleur. Une écriture qui donne le rythme au récit, lente pour laisser le temps aux sentiments de s'exprimer, effrénée pour nous faire vivre la transplantation où chaque seconde compte. Un roman intense et bouleversant, véritable plaidoyer pour le don d'organes.

Note rédigée par Yves mars 2014