opération THRILLER

Opération

Napoléon

    **

356 pages

 

 

 

 

 

Arnaldur-Indridason-300x278Arnaldur Indridason est né à Reykjavik en 1961. Diplomé d'histoire, il est journaliste et critique de cinéma. Il est l'auteur de seize romans policiers dont treize ont été traduits en français — dont plusieurs sont des best-sellers. Il vit à Reykjavik avec sa femme et ses trois enfants.

 

Le livre :

 

1945. Un bombardier allemand, pris dans le blizzard en survolant l’Islande, s’écrase sur le Vatnajökull, le plus grand glacier d’Europe. Parmi les survivants, étrangement, des officiers allemands et américains. L’Allemand le plus gradé affirme que leur meilleure chance de survie est de marcher vers la ferme la plus proche. Une mallette menottée au poignet, il disparaît dans l’immensité blanche. Dans les années qui suivent les Américains lancent en vain des expéditions pour faire disparaître cette opération militaire mystérieuse et encombrante. 1999. Le glacier fond et les satellites repèrent une carcasse d’avion, les forces spéciales de l’armée américaine envahissent immédiatement le Vatnajökull et tentent en secret de dégager l’avion. Deux jeunes randonneurs surprennent ces manœuvres et sont rapidement réduits au silence. Avant d’être capturé l’un d’eux contacte sa sœur Kristin, une jeune avocate sans histoires. Celle-ci se lance sur les traces de son frère dans une course poursuite au cœur d’une nature glaçante. Les événements se précipitent. Les hypothèses historiques déconcertantes, parfois dérangeantes, et la séduction inoubliable qu’exerce cette héroïne à la fois tenace et perspicace, font de ce texte un formidable roman à suspense.

 

Notre avis :

 

Passionné ou pas par l’Histoire de la seconde guerre mondiale,vous serez étonnés devant les révélations de l'auteur dont vous ne savez pas si elles appartiennent effectivement à la grande Histoire ou à la petite.Que s'est-il passé à la fin de la guerre en Islande? En effet, Arnaldur Indridason, historien de formation, semble maîtriser parfaitement son sujet pour convaincre le lecteur qu’il existe encore des zones d’ombre sur la fin de la guerre et que la présence américaine sur le sol islandais n’a pas toujours été aussi bienveillante qu’elle veut bien le laisser paraître.

Kristin, courageuse et déterminée, incarne une héroïne libre, en quête de vérité et prête à tout pour sauver son frère.

Ce n'est pas un vrai polar, ce roman se situe en thriller et roman d'espionnage.Je suis un peu déçu par la fin, mais c'est quand même un bon roman.

 

Note rédigée par Gilbert, décembre 2015

 

____________________________________