CVT_Mon-midi-mon-minuit_5856ROMAN ETRANGER  

Mon midi

mon minuit

  **

400 pages

 

 

Anna-McPartlin 

Anna McPartlin est née à Dublin en Irlande en 1972. Elle a étudié le marketing avant de devenir comédienne . Elle est mariée et vit à Dublin. "Les Derniers Jours de Rabbit Hayes" (The Last Days of Rabbit Hayes, 2014) est son sixième roman et le premier publié en France.

 

 

 

 

Quatrième de couverture ( Cherche midi ) :

 

À la suite d'un drame, le monde d'Emma, jusque-là rempli de promesses, s'effondre. La jeune femme plonge dans le désespoir. Ses amis font alors bloc autour d'elle pour tenter de lui redonner le goût de vivre...

Comment survivre à la perte et au chagrin ?
Quel courage l'existence peut-elle parfois exiger de nous ?

 

Notre avis :

 

Emma a 26 ans, elle est amoureuse et vit avec John son amour d'enfance. Locataires d'une chouette petite maison, ils croquent la vie avec leurs amis Clo, Anne et Richard et Sean. Le bonheur est un cadeau, il ne faut jamais se laisser aller à croire qu'il va de soi. Un crissement de pneus, un choc sourd. Chacun va vivre le deuil d'une façon égoïste, car le deuil vous isole. Emma est dans la culpabilité, Clo est dans la colère, Sean sombre dans la dépression en compagnie de l'alcool et de la drogue. Anne et Richard ont les bras de l'autre pour se réconforter quand le chagrin est trop fort. Mais la perte commune et l'absence vont tous les pousser à être plus unis que jamais et à chérir plus que tout leur amitié.

Ce livre, paru en 2006 en Irlande,  est en fait le premier roman d'Anna McPartlin. Nous retrouvons le style rafraîchissant et émouvant à la fois qui nous avait enchanté dans "les derniers jours de Rabbit Hayes". La force de l'amitié face aux aléas de la vie est au centre de ce récit où l'humour et la légèreté côtoient l'émotion. Le plaisir de lecture des 200 premières pages pleines d'humanité, laisse la place à une succession de fêtes où tout le monde picole, de shopping entre filles et de confidences amoureuses, autour d'un verre ou d'eux, le lecteur a l'impression de tourner en rond, l'intérêt du récit diminue et on referme ce livre avec une petite déception comme s'il n'était pas pleinement abouti.

 


Prolongez votre lecture :

110373613 

Un roman bouleversant rempli de mélancolie et d’humour, un rythme volontairement lent et une écriture simple et lumineuse. Un livre qui parle de la maladie, de la religion, de la mort mais aussi d’espoir, d’amitié, d’amour et de musique, une belle leçon de vie.

***

disponible à la bibliothèque

 

 

 

 

 

 

 

Note rédigée par Yves, mai 2017

 

 

__________________________________