mémoire AUTOBIOGRAPHIE

Mémoire

de fille

   **

160 pages

 

 

 

 

7189183

Annie Ernaux est née en 1940 en Normandie dans une famille modeste : ses parents tiennent le café épicerie du village à Yvetot. Elle devient professeur de français et commence à écrire. Elle obtient le prix Renaudot en 1984 pour son livre :"La place".Son œuvre est essentiellement autobiographique.

 

le livre :

 

 

Dans ce  livre auquel elle songeait depuis longtemps, Annie Ernaux  revient sur l’été 1958 ou engagée comme monitrice dans une colonie de vacances, elle a sa première expérience sexuelle avec le chef des moniteurs de la colonie.

 

Mais c’est avant tout la description de la honte la plus absolue qui est le fil conducteur de ce livre.

 

 

Notre avis :

 

 

Annie Ernaux continue  dans ce livre son  expérience littéraire caractérisée par la description autobiographique de sa vie, matière principale, de son œuvre.

La force de l’écriture d’Annie Ernaux réside dans le fait que  son autobiographie dépasse largement le  caractère individuel pour  se situer dans un cadre social et  lui donner une dimension sociologique.De même, elle interroge sa mémoire et tisse des liens avec une  mémoire collective pour " Sauver quelque chose du temps où l'on ne sera plus jamais"  sauver "toutes les images [qui] disparaîtront ".

Pour moi, un livre majeur dans l’œuvre d’Annie Ernaux dont je suis ...une inconditionnelle !

 

 

 

Note rédigée par Josiane, juin 2016

 

 

 

 

 

________________________________