1540-1 ROMAN ETRANGER

Mazie,

sainte patronne

des fauchés

et des assoiffés

   **

400 pages

 

 

 

 

JamiAttenbergHeadShot

Née en 1971, Jami Attenberg est écrivain et journaliste, entre autres pour "The New York Times"  et "The Wall Street Journal" . Originaire de Chicago, elle vit aujourd’hui à New York. "La Famille Middlestein" son troisième roman, le premier publié en France,  a été traduit dans une quinzaine de pays.

 

Le livre :

 

Personnage haut en couleur, Mazie Phillips tient la billetterie du Venice, cinéma new-yorkais du Bowery, quartier populaire du sud de Manhattan où l'on croise diseuse de bonne aventure, mafieux, ouvriers, etc. Le jazz vit son âge d'or, les idylles et la consommation d'alcool, malgré la Prohibition, vont bon train. Mazie aime la vie, et ne se fait jamais prier pour quitter sa "cage" et faire la fête, notamment avec son amant "le capitaine".
Avec l'arrivée de la Grande Dépression, les sans-abri affluent dans le quartier et la vie de Mazie bascule. Elle aide sans relâche les plus démunis et décide d'ouvrir les portes du Venice à ceux qui ont tout perdu. Surnommée "la reine du Bowery", elle devient alors une personnalité incontournable de New York.

 

Notre avis :

 

Mazie, une personnalité hors du commun est l’héroïne de ce roman choral, à travers son journal intime et les témoignages des personnes qui ont croisé sa route, nous découvrons toute une galerie de personnages différents mais tous terriblement attachants dans le New-York des années 20 et de la terrible crise économique. Le portrait d’une femme éprise de liberté qui aime boire et s’envoyer en l’air. Une écriture légère et gaie pour un livre plein de fraîcheur.

 

 

 

 

 

 

Note rédigée par Yves, août 2016

 

 

 

______________________________