les jours ROMAN ETRANGER

Les jours

infinis

    **

340 pages

 

 

 

 

 

AVT_Claire-Fuller_3928Claire Fuller est anglaise et vit à Winchester. Elle a d’abord étudié la sculpture puis a travaillé dans le marketing. Elle a commencé à écrire vers l’âge de 40 ans. "Les jours infinis" est son premier roman pour lequel elle a remporté en Grande Bretagne le prix "2015 Desmond Eliott" .

 

 

Le livre :

 

 

Peggy âgée de 8 ans vit avec sa mère Ute, concertiste de renom, et son père James, personnalité un peu marginale. Il a transformé sa cave en abri antiatomique et tous ses amis sont comme lui adeptes de la théorie "survivaliste" .
Un jour, après un accès de colère, il part en emmenant Peggy vers ce qu’elle pense être de grandes vacances dans la  "Hutte" sorte de cabane misérable en pleine foret mais l’absence durera 9 longues années.
Peggy croit ce que lui dit son père : ils ne sont plus que tous les deux, seuls survivants, et doivent vivre et survivre sans aucun retour possible.

 

 

Notre avis :

 

 

Ce livre est une sorte de huis clos entre un père et sa fille dans lequel les relations sont basées à la fois sur la manipulation et le mensonge, le non-dit, mais aussi l ‘amour.
On navigue entre une certaine fantaisie type "petite maison dans la prairie" et une folie impalpable.
Ecrit à la première personne par Peggy lorsqu’elle revient à la maison , avec une écriture sobre, je me suis laissée embarquer par ce livre plein d’émotions et d’intelligence.

 

Note rédigée par Josiane, octobre 2015

 

 

_______________________________________