BD-Esclaves-oubliés BD ADULTES

Les esclaves oubliées

de Tromelin

***

110 pages

 

 

Sylvain_Savoia_2015

Révélé au grand public avec ‘Marzi’, album dans lequel il illustre les souvenirs de sa compagne Marzena Sowa, Sylvain Savoia creuse son sillon dans l’univers de la bande dessinée depuis la fin des années 1980. Le succès est au rendez-vous avec les séries ‘Nomad’ qui mêle confrontations ethniques, espionnage militaire et technologie cyber, puis ‘Al Togo’, une bande dessinée euro-policière. Deux registres caractérisent le travail de Savoia : réalisme, univers ultra contemporain lors de ses collaborations avec Morvan, dessin épuré qui s’inscrit dans une veine plus comique avec ‘Marzi’.

 

 Le livre :

 

L'île des Sables, un îlot perdu au milieu de l'océan Indien dont la terre la plus proche est à 500 kilomètres de là... À la fin du XVIIIe siècle, un navire y fait naufrage avec à son bord une "cargaison" d'esclaves malgaches. Les survivants construisent alors une embarcation de fortune. Seul l'équipage blanc peut y trouver place, abandonnant derrière lui une soixantaine d'esclaves.
Les rescapés vont survivre sur ce bout de caillou traversé par les tempêtes. Ce n'est que le 29 novembre 1776, quinze ans après le naufrage, que le chevalier de Tromelin récupérera les huit esclaves survivants : sept femmes et un enfant de huit mois.

 

 

Notre avis :

 

C’est par l’émission Thalassa que j’ai connu l’aventure des oubliés de Tromelin. Cette histoire ignoble et tragique est parfaitement rendue dans l’album de Sylvain Savoia. Il arrive à mener en parallèle deux histoires : celle des naufragés oubliés et celle des chercheurs qui plus de deux siècles après sont partis rechercher les vestiges de ce drame. Narrations et graphismes sont différents et collent parfaitement aux deux récits étayés par des documents d’époque. Une BD qui sort de l’ordinaire. 

 

Note rédigée par Jean-pierre, janvier 2016

 

___________________________________