la suture ROMAN FRANCAIS

La suture

    **

201 pages

 

 

 

unnamed

 

Sophie Daull est née dans l’est de la France.Elle est comédienne et vit et travaille à Montreuil.

 

 

 

 

Le livre :

 

Alors qu’elle vient de perdre Camille, sa fille de seize ans, Sophie Daull se penche sur le passé de sa mère, Nicole, une femme mystérieuse, disparue elle aussi, il y a trente ans. Munie de maigres indices ,quelques lettres et photos tenant dans une boîte à chaussures , elle entreprend de déchiffrer les lieux et paysages où Nicole a vécu, les visages qu’elle a connus, et tente de reconstituer ainsi une existence troublante.

Se dessine ainsi la figure de Nicole, dont la frêle beauté et la timidité intriguent, porteuse d’une énigme qu’elle semble elle-même ignorer, chahutée depuis l’enfance par les rudesses d’une vie sans ménagement. Nicole, que le lecteur débusquera avec émotion derrière ses larges lunettes et la fumée de ses Gitanes…

 

Notre avis :

Dix huit ans plus tard, quand, lycéenne, je demanderai à une vendeuse de cette même librairie s'ils ont Descartes, elle me répondra "non, désolée, on ne fait pas les jeux..." Aujourd'hui c'est une boutique de téléphonie mobile . 

Ce roman en forme d’enquête généalogique, vagabonde dans la France de l’après-guerre jusqu’aux années 80. On retrouve l'écriture juste et délicate de Sophie Daull qui nous avait émus dans " Camille, mon envolée ". Elle a le talent de raconter avec sensibilité et tendresse ces petits riens qui font la vie.

 

Prolongez votre lecture :

 

livre_galerie_277 

disponible à la bibliothèque

Ce premier livre est un témoignage exceptionnel de finesse et d’intelligence

***

 

 

 

Note rédigée par yves, décembre 2016

 

 

 

_________________________________