ROMAN FRANCAIS  

La_saison_de_l__ombre_m

Prix FEMINA 2013

 

 

 

 

 

 

 * * * " La saison de l'ombre "

 

 

 

 

L'auteur :

Vivant en France depuis 1991, Léonora Miano, née à Douala en 1973, a suivi des études de lettres à Valenciennes après avoir quitté le Cameroun. Ecrivain révoltée puisant sa force dans les terres brûlantes de son pays natal, son deuxième roman, "Contours du jour qui vient" a reçu en  2006 le prix Goncourt des lycéens.

 

Le livre :

Nous sommes en Afrique sub-saharienne, quelque part à l'intérieur des terres, dans le clan Mulungo. Quand commence le roman cette communauté enclavée et repliée sur elle-même vient de faire l’objet d’une brutale attaque. Un incendie a embrasé de nombreuses cases, servant de diversion pour le rapt de plusieurs jeunes de ce clan. Une fois l’effroi retombé, le constat de la disparition d’une douzaine d’initiés va plonger les Mulungo dans une torpeur et remettre en cause l’organisation sociale du groupe. La première réaction du clan est de bannir les mères des disparus et de les mettre en quarantaine…

Au cours d'une quête initiatique et périlleuse, les émissaires du clan, le chef Mukano, et trois mères courageuses, vont comprendre que leurs voisins, les BWele, les ont capturés et vendus aux étrangers venus du Nord par les eaux.

Ce livre évoque la traite négrière, l'auteur se place du côté de ceux qui ont été arrachés à leur terre. Elle imagine à travers la vie d'un village, comment sa population a vécu la disparition de ses hommes avec sa culture et ses croyances.

 

Notre avis :

Ce n'est pas un roman facile à lire. Dans un premier temps, le lecteur est un peu perdu dans la multitude des personnages au nom aux consonances très proches, puis la magie opère L'écriture magnifique et imprégnée des croyances nous entraine dans l'esprit et le cœur de cette communauté africaine. On ressort complètement envouté par ce livre.

 (avis rédigé par Yves)