la-porte-du-ciel ROMAN FRANCAIS

La porte

du ciel

   **

 256 pages

 

  

 

 

1287028-auteure-dominique-fortier-remporte-mardi

Dominique Fortier est née à Québec en 1972 et vit aujourd’hui à Outremont (Montréal). Après un doctorat en littérature française à l’Université McGill, elle exerce notamment le métier de traductrice. Son premier roman, "Du bon usage des étoiles" (2008), a remporté le prix Gens de mer, remis lors du festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo."La Porte du ciel" est son troisième roman.

 

 

Le livre :

 

Au coeur de la Louisiane et de ses plantations de coton,à l'aube de la guerre de sécession deux fillettes grandissent ensemble. Tout les oppose. Eleanor est blanche, fille de médecin ; Eve est mulâtre, fille d'esclave. Elles sont l'ombre l'une de l'autre, soumises à un destin qu'aucune des deux n'a choisi. Dans leur vie, il y aura des murmures, des désirs interdits, des chemins de traverse. Tout près, surtout, il y aura la clameur d'une guerre où des hommes affrontent leurs frères sous deux bannières étoilées.

 

 

Notre avis :

" Ces Etats encore tout neufs comptaient quelque trente trois millions d'habitants en plus des quatre millions d'esclaves, mais ceux-là vous vous en doutez déjà, ne comptaient pas tout à fait."

Ce roman parle de l'esclavage bien sûr, mais aussi de liberté et d'amour, du destin de la femme qu'elle soit blanche ou noire, de la vie quotidienne dans une plantation, de la guerre entre le Nord et le Sud, de l'émergence du Ku Klux Klan. L'auteur fait un parallèle entre les couvertures que les femmes assemblent avec des tissus de couleurs et de formes différentes et ce jeune pays les  Etats-unis, patchwork de sangs-mêlés. une écriture soignée pour un livre  agréable à lire, mais qui laisse comme une impression d'inachevé.

 

 

 

Note rédigée par Yves, février 2017

 

 

_______________________________