RECIT TEMOIGNAGE

la fin-homme-rouge  * * * " La fin de l'homme rouge "

Prix médicis Essai 2013

meilleur livre de l'année 2013

 

 

L'auteur :

Svetlana Alexievitch est née en 1948 en Ukraine. Elle a fait des études de journalisme en Biélorussie où ses parents étaient instituteurs.

 

 Le livre :

Armée d'un magnétophone et d'un stylo, en Russie, après la chute du communisme et l'éclatement de l'URSS  Svetlana Alexievitch s'est penchée sur le ressenti des Russes (au sens large en incluant les pays de la CEI). Pour comprendre, pour en savoir plus elle a enquêté, elle a recueilli les mots, les témoignages, les questions de ses compatriotes. Elle a écouté leur colère, leurs regrets, leur honte, leur désarroi, leur angoisse. Il a fallu les faire parler, les accoucher de leurs souvenirs. Ces récits sont ahurissants, drôles, émouvants, incroyables, horribles et toujours d'une grande simplicité. l'auteur recueille des centaines de témoignages d'anonymes sur l'effondrement de l'URSS et la transition vers le libéralisme sauvage.

 

Notre avis :

L'auteur nous livre les témoignages bruts, sans aucun commentaire, voilà la force de ce livre. Elle arrive à libérer la parole des anonymes, et ce qu'ils nous livrent est bouleversant parfois même horrible. Ils sont tous là : jeunes et vieux, bourreaux et victimes, Ukrainiens ou Russes, Tchétchènes ou Arméniens, pauvres ou nouveaux riches. Tout est passionnant, il y a des moments très forts comme cette femme racontant comment son père revenu du Goulag garde toute sa foi dans le communisme. A travers ces témoignages, on mesure l'ampleur des tragédies vécus par les pays de l'ex URSS. 

 (Avis rédigé par Yves)