ROMAN FRANCAIS

la-fete-de-l-insignifiance-de-milan-kundera ** La fête de l'insignifiance

 

 

L'auteur :

Milan Kundera, né le 1er avril 1929 à Brno (Moravie), est un écrivain français originaire de Tchécoslovaquie. Ayant émigré en France en 1975, il a obtenu la nationalité française le 1er juillet 19811. Il a écrit ses premiers livres en tchèque, mais utilise désormais le français. Il a reçu le prix Médicis étranger en 1973 pour "La vie est ailleurs".

 

Le livre :

Pas de fil romanesque dans ce court roman de Milan Kundera mais une succession de discussions entre plusieurs personnages apparemment d'une grande légèreté mais en proie à des questions existentielles.

Alain fut abandonné très jeune par sa mère qui ne voulait pas d'enfant. Il en garde un sentiment de culpabilité qui le range dans le clan de ceux qui s'excusent pour tout.

Ramon, lui, rêve de voir une exposition de Chagall mais, chaque fois, rebuté par l'attente, préfère se promener dans le Jardin du Luxembourg.

D'Ardelo vient de savoir qu'il échappe au cancer. Il est plutôt un snob narcissique qui a besoin de se valoriser dans l'œil des autres.

Et puis, il y a Charles, organisateur de cocktails qui a pris à son service Caliban, un acteur chômeur. Ce dernier joue avec la mystification en se créant une langue étrangère.

Et au milieu il y a Staline, et d'autres grands hommes des siècles passés  qui se retrouvent et "cohabitent".

 

Notre avis :

Dans ce petit ouvrage l'auteur glorifie ce qui peut nous paraitre futile : l'insignifiance. Un univers un peu surréaliste, parfois déstabilisant mais quelle belle écriture! 

Note rédigée par Yves mai 2014.