la ferme ROMAN ETRANGER

La ferme

du bout

du monde

**

440 pages

 

 

 

 

 

 

photoSV_0Après des études d'anglais à Oxford, Sarah Vaughan s'est consacrée au journalisme. Elle a travaillé pendant onze ans au Guardian avant de publier La Meilleure d'entre nous, son premier roman. Elle vit près de Cambridge avec son époux et leurs deux jeunes enfants.

 

 

Quatrième de couverture ( Préludes éditions ) :

 

Cornouailles, une ferme isolée au sommet d’une falaise. Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille… et ses secrets.1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu’à cet été 1943 qui bouleverse leur destin. Été 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l’a préparée à ce qu’elle y découvrira. Deux étés, séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ?

 

Notre avis :

 

1940, la bataille d’Angleterre vient de débuter, pour échapper au bombardement de Londres un jeune garçon Will et sa petite sœur Alice sont évacués dans une ferme située au nord de la Cornouailles, dos à l’océan et aux vents violents, qui appartient à la même famille depuis six générations. Un amour défendu, un bébé qui pousse dans le ventre, un suicide déclaré comme mort accidentelle. Voilà les secrets qui vont hanter les personnages tout au long de ce roman.

2014, Londres une femme relit un courrier reçu de l’hôpital, les patients sous traitement, dans sa situation, ont au mieux une année devant eux. Elle aspire à une fin de vie paisible, et à la réconciliation. D’un clic elle réserve un des deux gîtes, 70 ans après, elle s’apprête à retourner dans la ferme du bout du monde.

Un long cheveu brun et bouclé au milieu du matelas, un seul cheveu qui aurait pu passer inaperçu si Lucy n’avait pas été blonde. Ce cheveu est un pied de nez au  couple de Lucy et de Matt. Face à cette trahison, la maison de son enfance est le seul endroit où Lucy veut être aujourd’hui, elle aspire à retrouver Judith sa mère et Tom son frère qui continuent d’exploiter la ferme, et surtout Maggie sa Grand-mère de 88 ans. Maggie qui assise sur le banc sous le pommier sauvage attend un homme qu’elle n’a pas vu depuis 70 ans.

L’isolement, la quantité de travail demandé par la terre et les animaux, une goutte de pluie, une seconde goutte, puis une autre, le déluge violent et infatigable, la récolte perdue. Des machines à remplacer, des mesures de confinement du bétail, un découvert de cent cinquante mille livres, la solution vendre la ferme et la transformer en résidence de vacances de luxe.

 

La ferme à travers les saisons changeantes est le centre de ce récit habilement construit qui navigue entre deux époques 2014 et les années de guerre. Entre mensonges et secrets trois histoires d’amour pour trois générations de femmes entre passé et présent. L’auteur évoque les difficultés du monde agricole face aux éléments,  l’érosion graduelle du couple, la nostalgie de l’enfance. L’écriture de Sarah Vaughan rend parfaitement l’atmosphère et la rudesse de la Cornouailles. Même si l’intrigue est un peu trop convenue, il faut reconnaître que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman.

 

Prolongez votre lecture :

 

9782253191070-X_0 

 

 

Disponible à la bibliothèque

 

 

 

 

 

 

 

 

Note n° 739 rédigée par Yves, juin 2017

 

 

 

__________________________________________