la femme qui

ROMAN ETRANGER

La femme qui avait

perdu son âme

    **

 

789 pages

 

 

 

bob-shacochis-author-photo

Bob Shacochis est né en 1951 en Pennsylvanie. Écrivain, journaliste, correspondant de guerre, il a couvert l'invasion d'Haïti en 1994. Il a obtenu le National Book Award en 1985 pour son premier livre, le recueil de nouvelles "Au bonheur des Îles". Il vit entre le Nouveau-Mexique et la Floride.

 

Le livre :

 

Jackie Scott, alias Renée Gardner, aussi connue sous le nom de Dottie Chambers ou Dorothy Kovacevic, est retrouvée morte au bord d’une route en Haïti. Qui était-elle réellement et dans quelles circonstances vient-elle de disparaître ce jour de 1998 ? Nombreux sont les hommes qui aimeraient répondre à ces questions et comprendre cette femme qui les obsède. De l’avocat Tom Harrington au membre des forces spéciales américaines Eville Burnette, chacun tente de rassembler les pièces du puzzle. Mais comment percer le mystère de cette fille de diplomate, familière depuis toujours de ceux qui façonnent l’histoire du monde dans l’ombre des gouvernements.

 

Notre avis :

 

Un livre complexe et difficile à lire, rempli de personnages obscurs : agents de la CIA, membres des Forces spéciales, agents doubles, terroristes, qui nous entraîne à travers les conflits du monde moderne d’Istanbul à Kaboul, de Croatie en Haïti, sur les traces d’une héroïne mystérieuse aux multiples identités. Entre deux cérémonies « vaudou », des allers-retours chronologiques et géographiques, le lecteur perd parfois le fil cette l’histoire un peu touffue. Une fois passées les 200 premières pages on s’intéresse enfin à ce récit.

 

Note rédigée par Yves, février 2016.

 

 

 

 

 

 

 

 

 ______________________________________