linsouciance ROMAN FRANCAIS

L'insouciance

     **

528 pages

 

 

 

PHOfe644096-0fea-11e3-bfc0-dbadb92ad42e-805x453Karine Tuil, née en 1972 à Paris, est une romancière française. Après son baccalauréat, elle entreprend des études de droit,elle exerce la profession de juriste et prépare une thèse qu'elle ne soutient pas, alors qu'elle décide de se consacrer à l'écriture. Son premier roman " Pour le pire " parait en 2000, " L'insouciance " est son dixième roman.

 

Le livre :

 

De retour d’Afghanistan où il a perdu plusieurs de ses hommes, le lieutenant Romain Roller est dévasté. Au cours du séjour de décompression organisé par l’armée à Chypre, il a une liaison avec la jeune journaliste et écrivain Marion Decker. Dès le lendemain, il apprend qu’elle est mariée à François Vély, un charismatique entrepreneur franco-américain, fils d’un ancien ministre et résistant juif. En France, Marion et Romain se revoient et vivent en secret une grande passion amoureuse. Mais François est accusé de racisme après avoir posé pour un magazine, assis sur une œuvre d’art représentant une femme noire. À la veille d’une importante fusion avec une société américaine, son empire est menacé. Un ami d’enfance de Romain, Osman Diboula, fils d’immigrés ivoiriens devenu au lendemain des émeutes de 2005 une personnalité politique montante, prend alors publiquement la défense de l’homme d’affaires, entraînant malgré lui tous les protagonistes dans une épopée puissante qui révèle la violence de notre monde.

 

Notre avis :

 

" Si tu ne souhaites pas être déçu par tes amis, ne les choisis qu'en fonction de leur bibliothèque."

Nous suivons en parallèle trois hommes, François Vély, patron du CAC 40, Osman Diboula avide de pouvoir et de reconnaissance et Romain Roller, militaire anéanti par la guerre en Afghanistan, leurs chemins vont se croiser. En voulant brosser le portrait de notre société Karine Tuil s'est laissée prendre dans le piège des clichés, le caïd de banlieue, l'antisémitisme primaire, le fils d'immigrés qui sert de caution aux politiques, le pouvoir des médias, la discrimination et bien sur l'histoire d'amour impossible. L'intérêt de ce roman est sans aucun doute dans la description des ravages psychologiques subis par les soldats qui ont connu l'horreur de la guerre, et qui reviennent alors que leurs frères de combat sont morts. L'auteur nous fait revivre à travers Romain l'insoutenable du conflit Afghan et la lente descente vers la folie de ceux qui en sont sortis.

 

Prolongez votre lecture :

Autres romans de Karine Tuil disponibles à la bibliothèque 

1237759_534798383258020_1140762710_n cvt_Du-sexe-feminin_9759

     ** 

 

 

Note rédigée par Yves, octobre 2016

 

 

 

 

 

 

____________________________________