l'etrange ROMAN ETRANGER

L'étrange mémoire

           de

   Rosa Masur

     **

411 pages

 

 

Vladimir_Vertlib_by_Wolfgang_Kubizek 

Vladimir Vertlib est né en 1966 à Leningrad (Saint Pétersbourg) et a émigré en 1971 en Israël avec sa famille. Il s’est ensuite installé à Salzbourg en Autriche.

 

 

 

Le livre :

Pour son 750e anniversaire, la petite ville de Gigricht en Allemagne décide de favoriser l’intégration des étrangers : 5000 marks sont offerts à ceux qui auraient quelque chose d’intéressant à raconter. Rosa Masur, vieille Juive russe, se porte candidate. Elle a l’anecdote du siècle.

Un siècle qu’elle a vécu de bout en bout, avec ses révolutions, ses guerres mondiales, ses soubresauts. Petite Juive dans un village biélorusse où les pogroms ne sont jamais loin, jeune fille émancipée dans la Leningrad des années 20, ouvrière dans une usine textile, puis traductrice de l’allemand… Pendant l’interminable siège de la ville, mère de deux enfants, elle fait du bouillon avec la colle du papier peint, alors que ses voisins dévorent leur canari, ou pire ; après la guerre elle doit batailler pour que son fils puisse étudier, l’antisémitisme étant entretemps revenu à la mode.

 

Notre avis:

"Je me suis toujours demandé pourquoi ce sont les hommes qui gouvernent le monde. Il doit s’agir d’une des nombreuses anomalies par lesquelles Dieu nous montre que nous sommes imparfaits."

Le  récit d’une vieille dame juive qui a connu deux guerres, les occupations des allemands, des bolcheviques, des polonais, les pogroms, mais qui sait rester drôle malgré les horreurs qu’elle a vécues. La rencontre avec Staline est sans aucun doute le passage le plus savoureux. L’auteur fait revivre avec pudeur le quotidien de la communauté juive, les brimades, les persécutions jusqu’au terrible siège de Leningrad durant l’hiver glacial de 1941 où Rosa "dut brûler sa bibliothèque et ses livres pour se chauffer, ce fut comme si elle brûlait une partie d’elle-même". Même si le début du livre semble un peu long, le lecteur se laisse vite emporter par le témoignage rempli d’anecdotes de cette femme à la volonté farouche de survivre.

 

 

 

Note rédigée par Yves, juin 2016.

 

 

 

 

_____________________________________