L-ecole-buionniere ROMAN FRANCAIS

   L'école

buissonnière

      **

405 pages

 

 

 

 

 

PHOa370f10e-0d9e-11e4-8237-8ff595a7c8dc-805x453

Nicolas Vanier, né en 1962 à Dakar (Sénégal), est un aventurier, écrivain et réalisateur français.Il grandit en Sologne dans une ferme de 125 hectares, celle de son grand-père, qui lui a fait découvrir la nature.Passionné par le Grand Nord dès l'adolescence, il commence ses expéditions en traversant à pieds la Laponie en 1982.

 

 

Quatrième de couverture ( XO editions ) :

 

Pour Paul qui n’a jamais rien connu d’autre que l’univers minéral de la banlieue parisienne, la découverte de la nature sauvage de la Sologne est fascinante.
Confié à Borel, le garde-chasse bourru du domaine du comte de La Fresnaye, et à sa femme, le jeune garçon ne tarde pas à faire la connaissance du braconnier le plus rusé du pays.
Sur les bords de la Loire se noue alors une amitié sincère entre l’homme des bois et le gamin des villes. Paul découvre les secrets de la nature, goûte à la liberté, respire à pleins poumons cette nouvelle vie, rêvant jour et nuit de cette belle et jeune Gitane qui nage nue dans l’étang de la Malnoue.
Jusqu’au jour où il tombe sur un cerf majestueux qu’il veut protéger des hommes. Une quête qui le confrontera au secret de sa propre naissance…

 

Notre avis :

 

 

Mathilde, la sauvageonne, c’est ainsi au village qu’on nomme la fille du comte. Elle connait chaque parcelle, chaque étang, chaque taillis, chaque bête qui peuple le domaine de son père. Un simple regard a suffit à sceller le destin de Mathilde à celui de Jean, simple cheminot.
Employé à la compagnie des chemins de fer Paris-lyon-Méditérrannée, Jean est réquisitionné par l’armée. Il doit rejoindre l’Algérie pour construire une voie. Il n’a d’autre solution que de ramener son fils Paul en Sologne sur les terres natales de Mathilde, sa femme décédée. Il le confie à Célestine la femme de Borel le garde chasse du comte.
Paul va faire la connaissance de Totoche un braconnier rusé, mi ermite, mi homme des bois, qui va lui apprendre à connaître la forêt, à déchiffrer les arbres, il lui montre comment pêcher à la mouche, la reine des pêches, il lui apprend aussi à boire et à entonner des chansons quand le vin rend le cœur léger.
Paul va aussi rencontrer Bella une jeune gitane, A onze ans, peut-on tomber amoureux pour toujours ?

 

Un roman sur la nature et l’amitié un peu désuet. L’écriture de Nicolas Vannier nous surprend agréablement quand il nous décrit sa Sologne, ses arbres, ses animaux, la meute de chiens et la chasse à courre. Dommage que l’histoire qu’il nous conte soit un peu mièvre et les personnages un peu trop caricaturaux. Un livre "gentillet" qui se laisse lire sans déplaisir et nul doute que l’adaptation cinématographique de ce roman, qui sortira en octobre, donnera lieu à de bien belles images.

 

prolongez votre lecture :

L'ECOLE BUISSONNIÈRE Bande Annonce (Film Français, 2017)

 

 

 

Note n° 759 rédigée par Yves, juillet 2017

 

 

 

 

_____________________________________