fils ROMAN FRANCAIS

 

Fils du feu

     ***

160 pages

 

  

 

 

boley_guy_16_jfpaga

Guy Boley est né en 1952, il a été maçon, ouvrier d’usine, chanteur des rues, cracheur de feu, acrobate, saltimbanque, directeur de cirque, funambule à grande hauteur, machiniste, scénariste, chauffeur de bus, garde du corps, et cascadeur avant de devenir dramaturge pour des compagnies de danses et de théâtre. Il compte à son actif une centaine de spectacles joués en Europe, au Japon, en Afrique ou aux États-Unis. "Fils du feu" est son premier roman. 

 

Le livre :

 

Jérôme, le narrateur est "fils de feu", c'est à dire fils d'un forgeron ferronnier d'art. L'enfance de Jérôme est ainsi bercée par l'activité de son père et marquée par la figure d'un homme, Jacky, employé de la forge qui exerce un pouvoir d'attraction dont l'enfant ne comprendra que beaucoup plus tard la signification. Jérôme nous raconte son enfance, une vie de village dans les années 50. Son petit frère meurt précocement. Face à la peine, chacun s’invente sa parade : si le père s’efface dans les vagues de l’ivresse, la mère choisit de faire comme si rien ne s’était passé. Elle continue de dresser le couvert de son enfant décédé et de le border chaque nuit dans un lit depuis longtemps vide et Jérôme accepte, par amour, d'entrer dans ce jeu . Une fois devenu adulte et peintre confirmé, le narrateur, fils du feu survivant, retrouvera la paix dans les tableaux qu’il crée.

 

Notre avis :

 

" Et puis la vie reprit son cours. Ce n'est qu'une expression bien sûr : la vie ne pouvait pas reprendre son cours, puisque son cours ne s'était jamais arrêté; la vie ne s'arrête que pour celui qui meurt."  

Guy Boley évoque la vie quotidienne d'un gamin dans les années 50 avant que le souffle de la modernité n'emporte tout. L'impossibilité de faire le deuil d'un enfant, la douleur d'une mère qui se transforme en folie, l'histoire d'un amour filial porté par une langue splendide, travaillée, riche et d'une poésie rare. L'auteur forge ses mots, cisèle ses phrases et c'est simplement magnifique. Ce roman est un pur bijou.

 

 

 

 

 

Note rédigée par Yves, Janvier 2017

 

 

 

 

 

_________________________________