x éloge  ESSAI

Eloge du

blasphème

   *

186 pages

 

 

 

 

 

fourestfinal-tt-width-600-height-400-lazyload-0-crop-0-bgcolor-000000

Née en 1975 à Aix-en-Provence, Caroline Fourest est essayiste, journaliste, éditorialiste, scénariste et réalisatrice. Co-fondatrice et rédactrice en chef de la revue  "ProChoix" (féministe, antiraciste et laïque).

 

 

 

 

Le livre :

 

Après l’immense émotion qui a suivi l’attentat contre Charlie Hebdo, Caroline Fourest revient sur ces voix qui, au nom de la responsabilité, de la peur d’offenser ou du soupçon d’ islamophobie n’ont pas voulu " être Charlie" .

Dans cet essai pédagogique sans concessions, elle recadre les débats sur la liberté d’expression et alerte sur les dangers d’une mondialisation de l’intimidation. Elle clarifie la ligne de fracture entre laïcité à la française et relativisme anglo-saxon. Entre droit au blasphème et incitation à la haine. Entre Charlie et Dieudonné. Entre rire du terrorisme, et rire avec les terroristes.

 

Notre avis:

 

Attiré par le titre de ce livre, j’ai été très vite déçu par sa lecture. En effet après des diatribes contre, La famille Le Pen, le parti communiste, le dessinateur Geluck, l’écrivain Denis Tillinac, Edgar Morin, Emmanuel Todd, Dieudonné et bien d’autres l’auteur consacre de nombreuses pages à l’affaire des caricatures de Mahomet en 2006. Puis elle tente de définir l’islamophobie. Si certains chapitres comme "le blasphème n’est pas la haine"   laisse entrevoir enfin le véritable objet de ce livre, le propos retombe vite sur les querelles internes à Charlie en 2008 avec "l’affaire Siné" et sur l’opposition entre antisémitisme et islamophobie qui n’apporte rien au débat. Au final c’est plutôt un livre de militante qu’une vraie réflexion sur la notion de blasphème.

 

 

Note rédigée par Yves, mars 2016

 

______________________________