CVT_Dans-les-Eaux-du-Grand-Nord_29 ROMAN ETRANGER

Dans les eaux

du grand Nord

    ***

312 pages

 

 

 

 

ian-mcguire-author-photoIan McGuire est né en 1964 en An gleterre.  En 1996, il a rejoint l' Université de Manchester en tant que conférencier en littérature américaine . Ian McGuire est mariée et vit avec sa femme et ses deux enfants à Manchester. Dans les eaux du grand Nord est son premier roman traduit en français.

 

Quatrième de couverture (10/18) :

 

Patrick Sumner, un ancien chirurgien de l’armée britannique traînant une mauvaise réputation, n’a pas de meilleure option que d’embarquer sur le Volunteer, un baleinier du Yorkshire en route pour les eaux riches du Grand Nord. Mais alors qu’il espère trouver du répit à bord, un garçon de cabine est découvert brutalement assassiné. Pris au piège dans le ventre du navire, Sumner rencontre le mal à l’état pur en la personne d’Henry Drax, un harponneur brutal et sanguinaire. Tandis que les véritables objectifs de l’expédition se dévoilent, la confrontation entre les deux hommes se jouera dans les ténèbres et le gel de l’hiver arctique.

 

Notre avis :

 

1859, le Volunteer, un baleinier groenlandais est à quai, il va entreprendre un voyage de six mois. Brownler son capitaine a la réputation d’avoir la poisse.


L’équipage se compose de trois harponneurs . Henry Drax qui n’a pas hésité à fracasser le crâne d’un homme pour lui prendre son argent et son tabac. Black qui a un projet, d’ici 5 ans ou avant si la chance lui sourit, il sera à la tête de son propre équipage. Otto un allemand philosophe et mystique, plus Cavendish le sous-lieutenant, une sous merde qui passent son temps chez les putes.


Sumner ex médecin militaire à la recherche d’un emploi rémunérateur s’est fait embaucher à bord. Il survit grâce à l’opium qu’il prend chaque jour, et dans ses délires, il revoit l’hopital miltaire en Inde, trente brancards qui arrivent toutes les heures, chargés de blessés. Il sonde, il scie, il suture, dès qu’une opération se termine une autre commence. Il revoit cet indien avec son enfant à l’os cassé , sa promesse d’un trésor en échange de soins. Il revoit l’embuscade, ses trois compagnons morts, la trahison, la cour martial, jeté hors de l’armée comme un malpropre. Drax et Cavendish on vu l’anneau dans le coffre de Sumner, il vaut peut-être vingt-cinq guinées et il appartiendra au connard qui mettra la main dessus quand Sumner aura passé par-dessus bord. Un jeune mousse retrouvé étranglé. Les bagarres entre membres d’équipage sont monnaie courantes, mais là il s’agit d’un meurtre. Sans compter une escroquerie à l’assurance qui se prépare sous couvert de cette campagne de pêche.

Un roman noir dans les étendues blanches du Grand Nord. Un récit porté par la cupidité et la bestialité des hommes. L’incroyable épopée sauvage d’un chirurgien irlandais d’un hôpital de campagne du cachemire jusque dans un igloo sur le cercle polaire arctique. L’auteur sait fait revivre avec réalisme les bars louches, les filles, la bière éventée, les coups de poing, les meubles qui se cassent, Les odeurs de viande avariée, de tabac froid, de pisse de cheval. La frénésie de la chasse à la baleine, le harpon brandi, le fer qui s’enfonce dans la chair, l’animal qui continue à résister désespérément, les eaux sanglantes tout autour . La nature hostile où le froid devient glace et l’homme se transforme en diable. La traque du chasseur pour tuer l’ours seule chance de survie. Un vrai roman d’aventure sombre et brillant au milieu de la brutalité de la nature et des hommes. Une écriture réaliste, féroce et crue, des scènes saisissantes, des personnages sans foi ni loi. Le lecteur est littéralement happé par le récit, transporté, c’est tout simplement grandiose.

Livre non disponible à la bibliothèque de La Poste

 

 

 

Note n° 768 rédigée par Yves, août 2017

 

 

 

 

________________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

__________________________________________