ROMAN ETRANGER 

   confiteor  *** Confiteor

 

L'auteur :

Jaume Cabré i Fabré, né le 30 avril 1947 à Barcelone, est un philologue, écrivain et scénariste espagnol d'expression catalane. Il a combiné pendant de nombreuses années, l'écriture et l'enseignement. Il a également travaillé à l'écriture de scénarios pour la télévision et le cinéma.

 

Le livre :

Barcelone années cinquante, le jeune Adrià grandit dans un vaste appartement ombreux, entre un père qui veut faire de lui un humaniste polyglotte et une mère qui le destine à une carrière de violoniste virtuose.
Brillant, solitaire et docile, le garçon essaie de satisfaire au mieux les ambitions démesurées dont il est dépositaire, jusqu'au jour où il entrevoit la provenance douteuse de la fortune familiale, issue d'un magasin d'antiquités extorquées  sans vergogne.

Un demi-siècle plus tard, juste avant que sa mémoire ne l'abandonne, Adrià tente de mettre en forme l'histoire familiale dont un violon d'exception, une médaille et un linge de table souillé constituent les tragiques emblèmes. De fait, le lecteur suit la funeste histoire européenne et plonge aux sources du mal. De l'Inquisition à la dictature espagnole et à l'Allemagne nazie, d'Anvers à la Cité du Vatican, vies et destins se répondent pour converger vers Auschwitz-Birkenau, épicentre de l'abjection totale.

 

Notre avis :

Ce roman demande un temps d'adaptation, tant sa forme de narration est inhabituelle. Le plus déconcertant c'est l'absence de chronologie. Il faut s'habituer à ce qu'un paragraphe, et même une phrase parfois, s'achève à une époque et avec des personnages différents entre le début et la fin. L'art, la soif de connaissances, le Mal, le pardon sont les thèmes majeurs de cette fresque passionnante. Prenez le temps de lire ce somptueux roman de 800 pages, vous ne serez pas déçu.

(avis rédigé par Yves)