ROMAN FRANCAIS 

au revoir * * * "Au revoir là-haut"

  Prix Goncourt 2013

 

 

L'auteur :

Pierre Lemaitre est né à Paris en 1951. Il est à la fois scénariste et romancier  et a remporté plusieurs prix littéraires  pour ses romans  policiers  (Festival de Cognac) .

 

 

Le livre :

 

 

Albert et Edouard sont 2 deux soldats qui sont revenus vivants de  la  dernière attaque  livrée par leur bataillon à la côte 113 quelques jours avant l’armistice de 1918.

 

Ils doivent survivre dans cette France ruinée et pour cela Edouard (qui fait désormais partie de ceux qu’on nomme les « gueules cassées »)  grâce à ses talents de peintre et dessinateur  parvient à convaincre Edouard de se lancer avec lui dans  une escroquerie aux monuments aux morts censée leur rapporter très gros et les mettre à l’abri du besoin.

 

 

 

 Notre avis :

 

Cette fois ci, ce n’est pas dans un thriller que Pierre Lemaitre nous emmène mais dans un  roman  de type historique sur la France au lendemain de l’armistice de 1918.

 

Mais au delà du parcours de ses 2 personnages principaux, Pierre Lemaître dresse le portrait d’une France qui se révèle incapable de traiter dignement ses anciens soldats et surtout d’une France qui ne veut plus  entendre parler de cette guerre  et  fait tout pour tirer un trait  au plus vite.

 

Et comme  on ne se refait pas, le suspense quant à la réussite  de l’arnaque aux monuments aux morts montée par Edouard et Albert court jusqu’à la dernière page !

(avis rédigé par Josiane)

 

Après deux excellents policiers "Alex" et "Sacrifices", Pierre Lemaitre nous livre un roman en tout point remarquable.  L'histoire est prenante et originale, les personnages sont criants de vérité et l'emploi du présent met le lecteur au centre de l'action. L'auteur dépeint avec maestria l'horreur des batailles, les dégâts physiques et psychologiques de la guerre, le cynisme de la bourgeoisie, la misère des petites gens. Un livre plein d'humanité et bouleversant, candidat sérieux pour les futurs prix littéraires.

(avis rédigé par Yves)