RECIT TEMOIGNAGE 

 american-desperado-1440403-616x0*** American desperado

 

L'auteur : 

Evan Wright est un journaliste récompensé par de multiples prix (Los Angeles Times Book Award, PEN/Faulkner Award...). Ses reportages en immersion sur des anarchistes, skinheads et autres marginaux ont été publiés par Rolling Stone et Vanity Fair. Ayant accompagné les marines pour couvrir le conflit irakien, il a tiré de cette expérience un roman, Generation Kill, porté à l'écran par la chaîne HBO sous forme de mini-série. En 2008, il débute trois années d'entretiens avec Jon Roberts. Ce sera la matière d'American Desperado, effrayante épopée de la réussite criminelle.

 

 

 Le livre :  

Jon Roberts né Riccobono, a vu le jour en 1948 à New York dans une famille liée au clan Gambino, et est mort d'un cancer en 2011, deux mois après la publication de ses Mémoires. Caïd des cocaïnes cowboy, il fut le correspondant US numéro 1 du cartel de Medellín à Miami de 1975 à 1985. Dans American Desperado, Roberts raconte sa vie dans la mafia, le trafic de cocaïne et les services secrets. Arrêté en 1991, après des années en cavale, il a écourté sa peine de prison en devenant indic pour le gouvernement fédéral.

 

Notre avis : 

Evan Wright,  réussit brillamment à pénétrer l'univers terrifiant de Jon Roberts pour lui permettre de livrer son histoire.

Dans ce récit glaçant de la vie absolument décadente de Roberts on en apprend plus sur le fonctionnement de la mafia américaine que dans n’importe quel documentaire sur ce sujet, une mine d’informations racontées sur le ton du badinage, les confessions d’un malfrat pas du tout repenti.

 

On est abasourdi par ce récit ou se cotoient stars du sport US, d'Hollywood et hommes politiques.Une vie de criminel hors du commun sous forme d'interrogatoire sans en être un.Un livre peut être dérangeant qu'il faut savoir poser pour mieux le reprendre ensuite.

 

Un vrai polar qui n'est pas une fiction.

Note rédigée par Gilbert mars 2014